Communauté d'échange, témoignage photographique et rédactionnel

L'INSTITUT CHARLES CROS

s'associe à

LA FRONTIERE DE VIE

parcours poétique et artistique 

 en hommage au peuple indien Kichwa de Sarayaku (Amazonie)

Menacé par l'industrie pétrolière, le peuple amazonien de Sarayaku mène une lutte sans répit pour sa survie.

Inspiré par un chant chamanique ancestral, "le chant des fleurs", il s'engage dans un défit inouï à porté universel, "la Frontière de Vie".

Ce parcours-spectacle  s'inscrit en un moment où s'accentue la menace de nouvelles concessions pétrolières sur la forêt amazonienne. 

Participer à cette journée concrétise notre soutien solidaire et urgent.

En échos au chant des fleurs,  des artistes chantent, dansent mettent en musique et en poésie la diversité de La Frontière de Vie, de la forêt Amazonienne et des ses peuples, avec la participation de José de Gualinga, représentant des Kichwa.

Parc de Bagatelle de Paris

24 juin 2011

Artistes associés:

Marc Vella, Constance Chlore, (poésie) Stéphanie de Lucio (chanteuse lyrique), Brigit Yew ( violoncelle celte), Yuko Hirota (musique) Joanne et Anne Gaëlle danse Natural Movement

Photographies:

Guillaume Legrand de L'Institut Charles Cros

pour Corinne Arnoult de La Frontière de vie

L'association La Frontière de Vie des Kichwa de Sarayaku est une initiative exemplaire et singulière.

Elle est exemplaire par sa non-violence, et sa résistance à la brutalité du monde.

Elle est singulière par la beauté de son geste et la créativité des clairières d'arbres à fleurs en devenir.

Lien:  http://www.institut-charles-cros.eu/

Photographies © Guillaume Legrand

1/6
Guillaume Legrand, peintures, dessins, expositions

© 2023 by The Painter. Proudly created with Wix.com

  • Twitter Metallic
  • s-facebook